La meilleure partie de ces casques de jeu ? Le dongle sans balancement

Casque de jeu sans fil SteelSeries Arctis 7p

Le nouvel Arcti 7+ et 7P+ sont si similaires qu’il est logique de les examiner ensemble. Ces casques sont une amélioration itérative par rapport à l’Arctis 7, qui a mérité une mention honorable dans notre tour d’horizon des meilleurs casques de jeu sans fil. Maintenant, avec une meilleure autonomie de la batterie, un dongle USB-C pratique et le nouveau logiciel Sonar, le 7+/7P+ pourrait bien mériter une mise à niveau dans nos recs.

Les Arctis 7+ et 7P+ se vendent tous deux 170 €, ce qui correspond à peu près au prix du précédent Arctis 7 (bien que vous puissiez souvent trouver ce dernier pour moins maintenant). Si vous possédez déjà la dernière génération de ce casque, vous ne ressentirez probablement pas le besoin de le mettre à niveau. Mais si vous êtes à la recherche d’une nouvelle paire d’écouteurs de jeu, ceux-ci seront probablement sur votre radar d’une manière que leur prédécesseur ne l’était pas.

Un casque, deux noms

Les Arctis 7+ et 7P+ ont tous deux des oreillettes en plastique élégantes, avec un rembourrage en mousse confortable (bien que plutôt fin) et un bandeau en acier avec une sangle intérieure élastique confortable. Ils se rechargent via USB-C, ce qui est un changement bienvenu par rapport au chargement micro-USB de leur prédécesseur. Le cadran de volume se trouve sur l’oreillette gauche et ils se couplent sans fil à l’aide d’un dongle USB-C compact. Le 7P + est principalement destiné aux utilisateurs de PlayStation, mais les deux écouteurs se couplent avec PC, PS4 / PS5, ainsi que la Nintendo Switch et la plupart des téléphones Android.

La principale différence entre les deux est le cadran sur l’oreillette droite. Sur le 7+, il contrôle ChatMix, vous permettant d’équilibrer la quantité d’audio du jeu par rapport au chat d’équipe. Sur le 7P+, ce cadran contrôle à la place l’effet local, c’est-à-dire combien vous entendez votre propre entrée de microphone.

Photographie: SteelSeries

Sidetone vous aide à être conscient de votre volume sonore, pour éviter de crier. Mais je ne suis pas sûr que cela vaille la peine d’avoir un cadran dédié pour cela. Le 7+ offre toujours un retour d’effet local décent ; vous ne pouvez tout simplement pas régler le volume sonore dans vos propres oreilles. À mon avis, le cadran ChatMix est plus utile, mais il est suffisamment subjectif pour que vous décidiez probablement par vous-même.

L’autre différence mineure est que le 7P+ est disponible en noir et blanc, tandis que le 7+ n’est disponible qu’en noir. C’est à peu près ça. D’un point de vue matériel, les casques sont par ailleurs pratiquement identiques. Les deux prennent en charge l’audio Tempest 3D de Sony et sont tous deux compatibles avec le son surround virtuel 7.1, en utilisant le logiciel Sonar de SteelSeries.

Les deux variantes sont étonnamment confortables à porter pendant de longues périodes, ce qui m’a un peu surpris compte tenu de la finesse du rembourrage des oreillettes. La sangle élastique le long du haut a aidé à répartir un peu le poids et a facilité les longues sessions. Étant donné que les 7+/7P+ offrent une autonomie de 30 heures, contre 24 heures sur son prédécesseur, ce qui correspond à ce que j’ai vécu, le confort à long terme était le bienvenu.

Le microphone rétractable de chaque casque est élégant et se range parfaitement. Un bouton de sourdine physique peut couper le micro et une LED rouge sur le micro indique quand il est coupé, même lorsqu’il est rétracté. Lors de mes tests audio, le micro n’était pas particulièrement clair ou de haute qualité, mais il est suffisamment utilisable pour le chat d’équipe, ce qui est tout ce dont il a vraiment besoin.

Des tonnes de réglages

Pour les utilisateurs de PC, le plus grand changement est le nouveau logiciel Sonar de SteelSeries. Cela apparaît comme un nouvel onglet dans l’application SteelSeries GG. Il vous permet de régler séparément les niveaux d’entrée/lecture pour l’audio du jeu, le chat d’équipe et votre propre microphone. Vous pouvez régler les paramètres de l’égaliseur et enregistrer des préréglages pour les trois sources audio dans des sous-onglets distincts de l’application Sonar.

L’application SteelSeries crée trois périphériques audio virtuels différents au niveau du système, ce qui est à la fois pratique et fâcheusement encombré. Avant de tester ces écouteurs, j’avais deux périphériques audio sur ma machine Windows 11 : mes haut-parleurs de bureau de base et le Logitech Pro X que j’utilise comme pilote quotidien. La commutation entre ces deux appareils était relativement facile.

Partager ce message

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>