USPS n’achètera plus de camions de courrier électriques, malgré les appels de l’EPA | iwebsy

Devindra Hardawar

L’USPS va de l’avant avec des plans visant à dépenser 11,3 milliards de dollars pour une flotte de camions de courrier de nouvelle génération qui fonctionnent principalement au gaz, malgré les demandes de l’EPA et de l’administration Biden d’électrifier ses nouveaux véhicules à la place. Les nouveaux camions, qui ont été dévoilés l’année dernière, disposent d’équipements modernes tels que la climatisation, des caméras à 360 degrés et la détection de collision. Bien qu’ils puissent être alimentés par des moteurs à essence ou électriques, la commande initiale de l’USPS ne comprenait que 5 000 camions électriques, soit environ 10 % de la commande totale.

« Notre engagement envers une flotte électrique reste ambitieux compte tenu des besoins pressants en matière de véhicules et de sécurité de notre flotte vieillissante ainsi que de notre situation financière fragile », a déclaré le ministre des Postes Louis DeJoy dans un communiqué. Il a poursuivi en disant que l’agence essaierait d’acheter plus de véhicules électriques à mesure que des fonds supplémentaires seraient disponibles, mais a ajouté que « le processus doit continuer à avancer » pour donner aux postiers des véhicules plus modernes.

Les camions postaux d’aujourd’hui, qui comprennent le Grumman Long Life Vehicle (LLV), sont en service depuis les années 1980, ont peu de dispositifs de sécurité et une économie de carburant à un chiffre abyssale. Pratiquement n’importe quel camion moderne serait une amélioration, mais l’EPA a fait valoir plus tôt ce mois-ci qu’investir dans plus de véhicules à essence accélérerait finalement le changement climatique et nuirait à la santé américaine. L’USPS a finalement décidé d’ignorer la demande de l’EPA pour des déclarations d’impact environnemental supplémentaires et a refusé de tenir une audience publique sur le plan de véhicule de nouvelle génération.

Tous les produits recommandés par iwebsy sont sélectionnés par notre équipe éditoriale, indépendante de notre maison mère. Certaines de nos histoires incluent des liens d’affiliation. Si vous achetez quelque chose via l’un de ces liens, nous pouvons gagner une commission d’affiliation.

Partager ce message

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>